Bannière entête

USMC, son histoire

Historique de USMC, United Shoe Machinery Company

A l'origine se trouve un des principaux trusts des Etats-Unis, spécialisé dans la machine-outil, et qui décide d'investir  le secteur du cuir et de la chaussure. Très vite l'USM Corporation domine le marché nord-américain puis crée une filiale en France.

Celle-ci construit en 1912 à Ivry sur Seine, une usine moderne dans sa conception. L'architecte Français Paul Sée suit les plans conçus aux USA par Ernest Ransome , qui avait construit un bâtiment industriel de type nouveau, pour la maison-mère à Beverly, Massachusetts.

Le "bâtiment américain" agrandit l'ancienne usine Bac, qui fabriquait des oeillets métalliques. Ce bâtiment est classé Monument Historique depuis 1996.

Pendant la 1ère guerre mondiale, les Américains améliorent leurs brevets et en déposent de nouveaux. A l'armistice USMC de France domine le marché de la chaussure, sellerie, bourrellerie, cordonnerie. Les machines sont vendues ou louées au point d'approcher une situation de quasi-monopole.

En France, la société dispose de plusieurs succursales, ateliers ou petites usines en province, mais surtout de l'usine d'Ivry. Elle a son siège à Paris, entre Gare de l'Est et Gare du Nord.

La machine N° 6 porte sur son volant soit: UNITED SHOE MACHINERY COMPANY de FRANCE PARIS, soit  THE BRITISH UNITED SHOE MACHINERY Coy Ltd LEICESTER ENGLAND, ou encore THE BRITISH UNITED SHOE MACHINERY LEICESTER ENGLAND - THE JOHN O' FLAHERTY Co MONTREAL SOLE AGENTS.

L'usine de Leicester était très importante, ce qui explique la présence de nombreuses machines en France avec la mention LEICESTER.

Powered byE2I sports